0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
Vous êtes adhérents : accéder à votre compte et vos services en vous identifiant ci-dessous :
Non adhérent ? Créer votre compte ou identifiez-vous ci-dessous :
Mot de passe oublié?
Entrer votre mail pour réinitialiser votre mot de passe
Ajouté au panier

Le conseil de promotion du tourisme

Proposer une stratégie pour le tourisme français

Le Conseil de promotion du tourisme, dont la première réunion s’est tenue le 3 septembre 2014, a eu pour mission de proposer une stratégie pour le tourisme français à l’horizon 2020.
La diversité et la qualité de sa composition, la fréquence de ses réunions et la nature de sa mission reflètent l’importance accordée au tourisme par le gouvernement.

Né de la dynamique initiée par les Assises du Tourisme conclues le 19 juin dernier, il a rassemblé professionnels, élus et représentants de l’administration. Philippe Faure, ambassadeur de France, en a assuré la présidence déléguée. Il est aussi le Président du Conseil d'Administration de Atout France.

Le Conseil de promotion du tourisme a rendu un rapport "40 mesures pour relever le défi" issu des réunions plénières présidée par Laurent Fabius, alors Ministre des affaires étrangères et du développement international, et rassemblant un panel de 250 professionnels du secteur du tourisme et représentants des pouvoirs publics et qui ont été présentées lors de la réunion de conclusion.

6 axes prioritaires ont été définis :

  • l’amélioration de l’accueil, qui doit devenir une priorité nationale. Les mesures décidées concernent tant la préparation du voyage (faciliter l’obtention des visas, enrichir des contenus touristiques des médias globaux), que son bon déroulement (lancement d’une importante campagne de communication sur l’hospitalité des Français et des professionnels, facilitation des procédures de détaxe),
  • l’adoption d’une stratégie cohérente de promotion autour d’un nombre resserré de marques de destination dotées d’une notoriété mondiale, pour concentrer les efforts et les moyens financiers,
  • le développement des technologies numériques. Cela passera par la refonte du portail de promotion touristique (www.france.fr), la couverture par le très haut débit des principales zones touristiques, l’adoption d’un « citypass » dématérialisé en région Ile-de-France, et par la clarification des relations contractuelles entre les acteurs traditionnels du secteur touristique et les professionnels du numérique, 
  • la valorisation des métiers du tourisme et le renforcement de la formation des professionnels, en mettant l’accent sur la maîtrise des langues étrangères, la qualité du service, le savoir-faire numérique et la culture générale. La formation en ligne sera développée,
  • la mise en place d’une stratégie d’investissement pour le tourisme, avec la création d’un fond d’investissement dédié,
  • le soutien aux initiatives mettant en avant la diversité des terroirs et produits. Les traditionnelles « Journées du patrimoine » deviendront les « Journées des patrimoines » intégrant désormais aussi notre patrimoine immatériel, en particulier notre gastronomie.
Le suivi de cette stratégie pour le tourisme est assuré par la Conférence annuelle du tourisme présidée aujourd'hui par Jean-Marc Ayrault, Ministre des affaires étrangères et du développement international.