0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
Vous êtes adhérents : accéder à votre compte et vos services en vous identifiant ci-dessous :
Non adhérent ? Créer votre compte ou identifiez-vous ci-dessous :
Mot de passe oublié?
Entrer votre mail pour réinitialiser votre mot de passe
Ajouté au panier

Croatie - Serbie - Slovénie

Des bassins de clientèles à ne pas négliger

La Croatie, la Serbie et la Slovénie appartiennent à la zone Europe centrale qui génère chaque année 1,5 million de séjours en France. 

Il s’agit de faibles bassins émetteurs mais Croates, Serbes et Slovènes voyagent fréquemment, et ce malgré la crise qui a impacté l’économie de la zone.
Le touriste slovène, par exemple, part en moyenne 4 fois en vacances par an, dont 2 fois à l´étranger.

Ces 3 pays ont généré 7,56 millions de séjours à l’étranger en 2014, parmi lesquels environ 161 000 en France.


Les principales données sont les suivantes :

  • Population : 13,39 millions d’habitants
  • Taux de croissance en 2015 : + 1,7% (moyenne de la croissance des 3 pays)
  • Prévision du taux de croissance 2016 : + 1,8 % (moyenne de la croissance des 3 pays)
  • PIB par habitant en US Dollar : 21 872 USD (moyenne des 3 pays)


Principales tendances des marchés et recommandations pour les aborder

Les Slovènes, les Serbes et les Croates sont des adeptes du sport, et notamment du ski.
Ils sont nombreux à se rendre dans les Alpes françaises chaque année, le plus souvent en bus et par le biais d’un tour-opérateur.

Ils affectionnent également d’autres activités de pleine nature, telles la randonnée, le cyclotourisme, le canyoning... qu’ils pratiquent volontiers dans le sud de la France.
Les Serbes sont friands de shopping, qu’ils effectuent lors d’un week-end prolongé à Paris ou sur la Côte d’Azur.

Côté hébergement, ces clientèles privilégient généralement les hôtels (souvent de chaînes) et les résidences de 3 ou 4*.

Cibles : les jeunes, les DINKs, les familles de CSP+, le Village mondial

A destination de ces cibles, sont principalement valorisés les activités de pleine nature (ski, randonnée, cyclotourisme, canyoning…), le tourisme en ville, le patrimoine culturel, les séjours balnéaires, le shopping.

© Alexey Stiop