0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
Vous êtes adhérents : accéder à votre compte et vos services en vous identifiant ci-dessous :
Non adhérent ? Créer votre compte ou identifiez-vous ci-dessous :
Mot de passe oublié?
Entrer votre mail pour réinitialiser votre mot de passe
Ajouté au panier

Grèce

Un contexte délicat

Membre de l’Union Européenne depuis 1981, la Grèce a connu de lourdes vicissitudes depuis 2009. 
Le taux de chômage, le montant de la dette publique, le taux de travail au noir sont autant d’indicateurs qui ont mis la Grèce dans une mauvaise position face à ses voisins européens.

Cependant, la politique d’austérité dont l’Union Européenne l’a enjointe, mise en œuvre par le gouvernement - bien qu’elle ait engendré une douloureuse facture sociale – a permis d’éviter la faillite de l’état pour conduire le pays sur le chemin de son rétablissement.
Un renouveau de la conjoncture touristique se fait sentir.

Sur 4,59 millions de départs à l’étranger en 2013 comptabilisés par la Banque de Grèce (un chiffre régulièrement en baisse depuis 4 ans), la France reçoit 149 600 visiteurs grecs, soit 15 à 20% de moins que pendant les années 2005 – 2008.

Ce volume ne permet pas encore à la Grèce de rentrer dans le top 20 des principaux pays émetteurs de touristes vers la France.
Cependant, la recette moyenne par visiteur reste élevée, les touristes grecs en France étant issus des catégories sociales supérieures.Selon les chiffres de la DGE, les recettes de la ligne voyages de notre balance des paiements s’établissent à 77 millions d’euros (pour rappel, 98 millions en 2008).
La situation économique de ces dernières années a conduit plusieurs grands opérateurs de voyages grecs à la faillite ou à d’importantes difficultés financières.
Selon les témoignages de tour-opérateurs grecs, les prévisions de départ vers la France s’annoncent à la hausse en 2015.

Les touristes grecs privilégient les séjours à Paris. La région Provence-Alpes-Côte-d'Azur arrive en seconde position, suivie de Rhône-Alpes pour des séjours à la montagne en hiver.

La  motivation première des Grecs est la visite des monuments, des sites historiques et des musées.
Pour leurs voyages en France, les vacanciers grecs achètent volontiers des forfaits all inclusive et préparent leurs déplacements via téléphone et courrier.

Seule une poignée de Grecs organisent leurs voyages en totalité sur Internet.

Orientations stratégiques

La reprise économique est l’argument déclencheur d’un regain d’intérêt pour agir à nouveau en Grèce, spécialement en faveur des prestataires à la recherche d’une clientèle haut de gamme et reliées à Athènes par vols directs : Paris, villes et stations de la Côte d’Azur, stations de ski, chaînes hôtelières...
Atout France incite ses adhérents à participer à un workshop B to B à Athènes en 2015, à réaliser des démarchages d’agences et de tour-opérateurs qui ont un potentiel de clientèle haut de gamme, ainsi qu’à organiser des rencontres-conférences avec les journalistes...

© Allard1

Marché en relation :