0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
Vous êtes adhérents : accéder à votre compte et vos services en vous identifiant ci-dessous :
Non adhérent ? Créer votre compte ou identifiez-vous ci-dessous :
Mot de passe oublié?
Entrer votre mail pour réinitialiser votre mot de passe
Ajouté au panier

Indonésie

La montée d’un géant économique et d’une classe moyenne pour le tourisme

Avec aujourd’hui 8 millions des voyageurs internationaux dans le monde, l’Indonésie a fait partie du top 6 des pays dépensant le plus en voyage en 2012. 
Du fait de l’émergence d’une classe moyenne, déjà estimée à 180 million d’âmes, l’Industrie du tourisme indonésienne devient un secteur clef de l’économie du pays et devrait représenter 40% du PIB de l’ASEAN d’ici 2030.

La France est une destination rêvée par les Indonésiens dont les classes aisées visitent déjà nos palaces et nos grands magasins, forts de leur grand intérêt pour le shopping, pour Paris, la culture accessible, l’inventivité reconnue de la France et surtout la cuisine et la gastronomie.
Paris est la porte d’entrée des Indonésiens, mais les voyages à Lourdes et la découverte d’autres régions sont demandés.

L’ouverture par Air France d’un vol direct au départ de Jakarta vers Paris via Singapour en juillet 2014, l’introduction des nouveaux sièges et équipements sur les vols, constituent des atouts supplémentaires pour la destination France sur ce marché.
 

Les principales données sont les suivantes :

  • Population : 250 millions d’habitants (2013)
  • Taux de croissance en 2013 : + 5,8%
  • Prévision du taux de croissance:+  5.3% en 2014, + 5.6 % en 2015 (Worldbank)
  • PIB par habitant en US Dollar: 1 810 USD (World Bank)

Principales tendances du marché et recommandations pour l’aborder 
 

Les voyages symbolisent la réussite professionnelle des classes aisées d’aujourd’hui et des classes moyennes de demain. 
Avec une population qui s’oriente vers les réseaux sociaux ouvrant la voie à des voyageurs plus individuels, à la recherche de circuits, de visites de lieux touristiques et de shopping (qui concentre plus de 40% du budget sur place), le tourisme indonésien est animé par un réseau d’agences de voyages dont une douzaine réalise la majorité des flux touristiques.
Les agences recherchent avant tout de l’information, des circuits, du guidage et du matériel avec des éléments visuels à proposer à leurs clients.
Elles s’intéressent aussi à l’offre "incentive" de la France, notamment pour satisfaire la demande croissante du marché en provenance des secteurs bancaire, médiatique, chimique et d'autres services, pour une expérience unique et exceptionnelle.

Pour travailler ce marché, il convient d’observer le calendrier en raison des fêtes du Ramadan dont les dates évoluent chaque année et correspondant à la plus grand période de vacances consacrées aux vacances familiales.
Il faut aussi tenir compte de la délivrance des visas qui a été facilitée durant les 5 dernières années par les services consulaires, ce qui constitue aujourd’hui un avantage concurrentiel.
 

Orientations stratégiques

  • Développer une meilleure connaissance du marché ;
  • Valoriser de nouvelles destinations françaises, en dehors de Paris ;
  • Renforcer les liens avec les professionnels en les informant et les formant à la destination « France ».​

Cibles : la classe moyenne, engagée et consommatrice, le segment des moins de 30 ans, orientés vers les nouvelles technologies (réservation de voyages sur Internet, paiement par carte bancaire) et ouverts aux déplacements internationaux.

A destination de ces cibles, sont principalement valorisés le tourisme urbain, les circuits en France en mono destination, la découverte des vignobles, une expérience d’art de vivre (shopping haut de gamme et gastronomie), le tourisme de spiritualité, mais aussi le meeting et incentive (lieux d’exception et activités inédites). 
 

© Warren Goldswain

Marchés en relation :