0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
Vous êtes adhérents : accéder à votre compte et vos services en vous identifiant ci-dessous :
Non adhérent ? Créer votre compte ou identifiez-vous ci-dessous :
Mot de passe oublié?
Entrer votre mail pour réinitialiser votre mot de passe
Ajouté au panier

Stratégie

Le tourisme, un enjeu national

L’organisation mondiale du tourisme dénombre plus de 1,2 milliard de touristes et prévoit un doublement des flux d’ici 2030. L’expansion de ce secteur, avec les retombées locales qu’il génère, constitue une réelle opportunité pour l’économie française dans le contexte économique actuel : en France, le tourisme, premier secteur économique au regard de la balance des paiements et du volume des investissements, pèse près de 7,5 % du PIB national et représente environ 2 millions d’emplois directs ou indirects non délocalisables.

Maintenir son niveau d’attractivité représente donc un enjeu majeur pour la France. C’est pourquoi, le Président de la République a désigné priorité nationale le tourisme et a demandé en 2013 que se tiennent les Assises du Tourisme.

Faire face à la concurrence accrue, conforter sa place au premier rang des destinations touristiques mondiales avec près de 85 millions de touristes internationaux par an et, selon le souhait du Président de la République, « dégager le premier solde touristique de tous les pays européens » : ces objectifs appellent une mobilisation de notre pays.

Le 19 juin 2014, le Ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius, a conclu les Assises du Tourisme par l’annonce de 30 mesures pour faire de ce secteur un levier encore plus puissant de croissance et de développement national ainsi que la nomination du conseil de promotion du tourisme.

Le Conseil a remis en juin 2015 son rapport général, lors la réunion de conclusion du conseil de promotion du tourisme et Laurent Fabius, alors ministre des affaires étrangères et du développement international,  a annoncé les mesures suivantes :

  • l’amélioration de l’accueil, qui doit devenir une priorité nationale. Les mesures décidées concernent tant la préparation du voyage (faciliter l’obtention des visas, enrichir des contenus touristiques des médias globaux), que son bon déroulement (lancement d’une importante campagne de communication sur l’hospitalité des Français et des professionnels, facilitation des procédures de détaxe).
  • L’adoption d’une stratégie cohérente de promotion autour d’un nombre resserré de marques de destination dotées d’une notoriété mondiale, pour concentrer les efforts et les moyens financiers. C'est l'objet des 20 contrats de destination en cours de déploiement. 
  • Le développement des technologies numériques. Cela passera par la refonte du portail de promotion touristique (www.france.fr), la couverture par le très haut débit des principales zones touristiques, l’adoption d’un « citypass » dématérialisé en région Ile-de-France, et par la clarification des relations contractuelles entre les acteurs traditionnels du secteur touristique et les professionnels du numérique. 
  • La valorisation des métiers du tourisme et le renforcement de la formation des professionnels, en mettant l’accent sur la maîtrise des langues étrangères, la qualité du service, le savoir-faire numérique et la culture générale. La formation en ligne sera développée.
  • La mise en place d’une stratégie d’investissement pour le tourisme, avec la création d’un fonds d’investissement dédié et de nouveaux moyens de financement en partenariat avec la CDC et BPI France.
  • Le soutien aux initiatives mettant en avant la diversité des terroirs et produits. Les traditionnelles « Journées du patrimoine » deviendront les « Journées des patrimoines » intégrant désormais aussi notre patrimoine immatériel, en particulier notre gastronomie.

Le suivi de cette stratégie pour le tourisme est assuré par la conférence annuelle du tourisme (1ère réunion le 8 octobre 2015), dont la deuxième édition s'est tenue le 17 novembre 2016, présidée par Jean-Marc Ayrault, Ministre des affaires étrangères et du développement international, avec les ministres concernés et l’ensemble des professionnels du secteur. 

Le Conseil des Ministres du 3 avril 2016 s'est prononcé sur le contexte touristique actuel et a fixé les orientations stratégiques des prochains mois, en annonçant notamment l'organisation d'un comité interministériel du tourisme en octobre prochain, et la tenue de la Conférence annuelle du tourisme en novembre prochain.
>> Compte-rendu du Conseil des Ministres du 3 août 2016

 

Conférence annuelle du tourisme

Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, a présidé le 17 novembre la deuxième conférence annuelle du tourisme introduite par Matthias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger.

Le conseil de promotion du tourisme

La première session du conseil de promotion du tourisme s’est tenue le mercredi 3 septembre au quai d’Orsay, sous la présidence du Ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius.

Les Assises du Tourisme

Les Assises du Tourisme ont été lancées le 26 novembre 2013 et se sont achevées le 19 juin 2014 avec l’objectif d’élaborer un programme d’actions pour faire de la France une destination d’avenir.

La commission stratégie d'Atout France

Emanation du conseil d’administration d’Atout France, cette commission, qui se réunit 4 fois par an, est placée sous la présidence de Philippe Faure, Président du Conseil d'Administration de Atout France. Ses travaux s’organisent autour de 4 groupes de travail thématiques (offre, distribution/projets numériques, promotion, intelligence économique/outils d’évaluation). L'objectif de la Commission est d'analyser et de mettre en perspective les enjeux auxquels l'économie touristique doit et devra répondre dans le futur. Elle se positionne comme une plateforme force de propositions pour la Conférence annuelle du tourisme.