0 articles connexion DEVENIR ADHÉRENT DÉJÀ ADHÉRENT
En cours de chargement...
En cours de chargement...
Ajouté au panier

Stratégie

Le tourisme, un enjeu national

Suite à la dissolution du Conseil de Promotion du Tourisme, Atout France réunit régulièrement ses membres au sein de sa Commission stratégie.

Présidée par Philippe Faure, Président du Conseil d’administration de Atout France, celle-ci réunit 25 acteurs du secteur (destinations, hôteliers, compagnies aériennes, grands magasins, CDC, écoles, etc.) mais également des représentants de l’État (ministère des Affaires étrangères, ministère de l’Économie).
 

La réunion du 29 mai 2017 a été l'occasion de faire le point sur le 1er semestre écoulé et d’ajuster la stratégie à adopter d’ici 2020 pour accélérer le rebond constaté depuis 2 trimestres en matière d’accueil de touristes internationaux.

En effet, le 1ertrimestre 2017 a enregistré une augmentation de +32% des demandes de visas touristiques avec une forte progression des nuitées hôtelières internationales en Ile-de-France (+12,6%) et pour le segment haut de gamme (+11,4% pour les hôtels 4 et 5*).
 
La Commission a insisté sur la nécessité d’agir conjointement sur tous les leviers :

  • la promotion sur les marchés internationaux avec le numérique et les stratégies d’influence en priorité, dans la continuité du plan de relance 2016-2017,
  • le renforcement de la connectivité aérienne pour profiter des arrivées long-courrier programmées d’ici 2025 en Europe (+ 20 millions) et de la dynamique low-cost,
  • la stimulation de l’investissement qui ne pèse que 8% de la consommation touristique et qui connaît de très fortes disparités régionales et par filières. Cela n’est pas sans conséquences  sur la capacité d’internationalisation du tourisme français et les recettes générées. Il convient donc de mobiliser de nouveaux leviers de financement en partenariat étroit avec la CDC et BPI France ainsi qu’une une véritable ingénierie de projets.
  • l’amélioration de la qualité et de l'accueil en constatant que d’importants progrès ont été réalisés en matière de délivrance de visas mais que des marges de progression existent encore à notre principale frontière, Paris aéroport. Le déploiement du nouveau classement hôtelier constitue également un accélérateur stratégique pour la mutation qualitative de l’offre.
La Commission est également revenue sur les actions en cours et à venir en réaffirmant les axes de développement et les produits et cibles à haute valeur ajoutée ainsi que le caractère très structurant des Contrats de destination et de la dynamique portée par les marques mondiales.
 
L’événementiel constituera un axe à renforcer dans les prochains mois pour tenir compte du potentiel croissant des courts séjours et des Grands événements à venir.

En termes de marchés, l’objectif sera triple: 
  • consolider la dynamique constatée au cours des dernières années sur les marchés long-courrier,
  • reconquérir le terrain perdu sur certains marchés européens de proximité (en accélérant notamment les actions en direction de la cible « des Millenials » et des seniors), et
  • investir sur les marchés de demain (Asie du Sud Est, Amérique du Sud ou Afrique).